Sur l’initiative et l’unité d’effort – Pour les leaders qui aiment l’élan

Auteur : Manu Steens

Livre par : Edwin Zasada

De ce livre, je n’ai trouvé qu’une version néerlandaise. Les idées sont pourtant si importantes que j’ai eu envie de les partager.

Contexte

Le sujet de prédilection des leaders qui aiment l’élan est chaque histoire expérientielle et les leçons qui en sont tirées. L’auteur cite des soldats prussiens célèbres qui ont utilisé leur expérience dans l’armée prussienne pendant les guerres napoléoniennes, entre autres, pour élaborer une doctrine qui peut également être utilisée dans les organisations modernes qui ont besoin de générer ou d’utiliser un élan, même si elle est traduite dans le langage des affaires. Sur la base d’un grand nombre d’exemples, l’Auftragstaktik est expliquée.

Les points les plus importants de l’Auftragstaktik

Certains des points les plus importants de la doctrine (militaire) de l’Auftragstaktik sont les suivants :

  • L’accent est mis sur la fin (le but) plutôt que sur les moyens (le commandement). Pour y parvenir, chacun doit connaître, en plus de son propre but, les circonstances, la mission et le but du niveau « supérieur », afin qu’un leader déchu ou appelé à partir puisse être remplacé de manière transparente sans mettre en péril l’objectif.
  • Donner le plus de liberté possible aux subordonnés dans l’exécution. Seules des conditions préalables absolument nécessaires peuvent être posées à titre de restriction, telles que la coordination mutuelle.
  • La restriction de la flexibilité ou de la capacité des subordonnés à prendre des initiatives n’est permise que dans les circonstances les plus coercitives.
  • La relation entre les officiers et les hommes est une relation d’égalité, de confiance mutuelle et de confiance en soi.
  • Un leader ne doit pas prescrire de détails, mais doit être disponible pour des conseils et des orientations si son subordonné en a besoin ou le demande.
  • Pas un leader au-dessus du groupe, mais un leader à l’intérieur du groupe. Vivre ensemble, souffrir ensemble.
  • La discipline est l’obéissance à l’objectif, et non l’obéissance au commandement.
  • Un leader est aussi un mentor, un éducateur et un enseignant.
  • Un leader fait preuve d’un comportement exemplaire. Il se distingue par un sens de la justice, des connaissances et une expérience supérieures, un sérieux moral, la maîtrise de soi et le courage.
  • Un leader encourage et fait preuve d’initiative et d’élan. Il préfère faire une erreur plutôt que de ne pas prendre de décision.
  • Les erreurs commises à la suite d’un mauvais choix ne seront pas sanctionnées. L’indécision, l’inaction ou le mauvais comportement délibéré l’est.

Manu Steens

Manu travaille au sein du Gouvernement flamand dans la gestion des risques et la gestion de la continuité des activités. Sur ce site Web, il partage ses propres opinions sur ces domaines et sur des domaines connexes. Depuis 2012, il travaille au Centre de crise du Gouvernement flamand (CCVO), où il a progressé en BCM, gestion des risques et gestion de crise. Depuis août 2021, il est travailleur du savoir pour le CCVO. Depuis janvier 2024, il travaille au Département de la Chancellerie et des Affaires étrangères du Gouvernement flamand. Il combine ici BCM, gestion des risques et gestion de crise pour créer une forme de gestion de la résilience sur mesure répondant aux besoins du gouvernement flamand.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recent Posts